Sommaire Française

Le Monument Acadien est dédié à la mémoire des Acadiens, hommes, femmes et enfants, qui ont commencé à arriver en Louisiane au milieu des années 1760 après avoir été exilés de leur patrie sur la côte est du Canada. Ici ils ont trouvé un nouveau chez eux et laissé un héritage qui se perpétue dans leurs descendants, les Cadiens. Ici on peut voir et toucher leurs noms représentés sur le mur et entendre certaines de leurs histoires. Le Monument est ici pour honorer leur expérience - Venez, passez du temps ici et rappelez-vous.

A VOIR AU MONUMENT

Le Musée du Monument Acadien

Le Musée du Monument Acadien est situé dans le Centre d'Héritage Culturel de la Ville de St-Martin à côté du Monument Acadien et montre qui étaient les Acadiens et pourquoi et comment ils sont venus en Louisiane. Ici on trouve des expositions informatives concernant des événements et des traditions de la vie des pionniers acadiens de la Louisiane et de leurs descendants cadiens. Le poème épique Évangeline et ses liens à la Ville de St-Martin sont également explorés. On peut voir la belle couverte piquée, L'Odyssée Acadienne, et apprendre plus sur l’Acadie, le Grand Dérangement et la raison d’être du Monument Acadien.

La Peinture Murale

La Peinture Murale, “L’arrivée des Acadiens en Louisiane” par Robert Dafford, mesure 12 x 30 pieds. Les personnages de la peinture représentent de vrais réfugiés acadiens documentés qui sont arrivés en Louisiane d'environ 1764 à 1788 et qui se sont installés dans de différentes paroisses de l’état. Certains modèles sont les descendants directs des personnages qu’ils représentent et certains racontent leur histoire dans une visite-audio qui donne la vie à la peinture murale. Elle est jumelée avec une peinture murale à Nantes, en France, qui a été également peint par Dafford et qui représente le départ des Acadiens du port de Nantes à la Louisiane en 1785.

La Croix de la Déportation

La Croix de la Déportation dans le jardin du Monument Acadien s’agit d'une réplique exacte de la célèbre croix de fer qui se trouve à Grand-Pré, le lieu historique national en Nouvelle-Écosse, Canada, pour commémorer l'un des sites où les Acadiens déportés se sont installés. Cette croix est le symbole international du Grand Dérangement, une série de déportations qui a exilé plus de dix mille Acadiens. Environ trois mille d'entre eux ont migré vers la Louisiane. La croix a été financée par un don de TAUCK par la Fondation communautaire d'Acadiana.

Le Mur des Noms

Le Mur des Noms liste environ trois mille réfugiés acadiens en Louisiane. Leurs noms sont gravés sur douze plaques de bronze et encadrés en granit. Visiteurs de descendance acadienne sont encouragés à utiliser le mur comme point de départ pour la recherche généalogique avec l’espoir de réunir beaucoup de familles acadiennes. Une inscription sur le mur se lit en français et en anglais, «Arrête-toi ami, lis mon nom et souviens-toi. »

La Flamme Éternelle

La Flamme Éternelle symbolise la capacité d'une culture de se relancer, malgré de grandes difficultés. La flamme s’élève au milieu d’un ovale en granit poli dans le jardin du Monument Acadien. La surface de la pierre est inscrite avec un contour de la jante Atlantique et marquée avec les sites d’installation de réfugiés acadiens. Ici on lit l’inscription, « Un peuple sans passé est un peuple sans futur. » La flamme est parrainée par les Jaycees de la Louisiane.

Armoiries

Des armoiries en mosaïque de trente-sept familles louisianaises de descendance acadienne sont représentées sur les banquettes du Jardin du souvenir au Monument Acadien. Hommage particulier est rendu aux gouverneurs de Louisiane d’origine acadienne, Henry S. Thibodaux (1824), Alexandre Mouton (1843-1846), Paul O. Hébert (1853- 1856), et Kathleen Babineaux Blanco (2004-2008). Les armoiries sont parrainées par les familles et par une subvention du Bureau du développement culturel de la Louisiane et le Conseil des arts d’Acadiana.

 

 







© copyright 2017 - Acadian Memorial Foundation  |  Site by LONGevity Design

SOMMAIRE FRANÇAISE